02
© Vyakul - Sans titre, 1992. 20,2 x 27,4 cm
vyakul
Né en 1930 près de Jaipur, Inde
Mort en 2000 à jaipur, Inde


« Acharya Ram Charan Shharma dit “Vyakul” (ce qui signifie “l’excité”, en sanskrit), est né le 20 septembre 1930 dans un village du Rajasthan, en Inde. (…) Très jeune, il commence à peindre. Ce qui l’attire alors, avant tout, ce sont les couleurs “que je me délectais déjà à triturer, à transfigurer” dit-il. Très jeune aussi, il se met à collectionner des objets de culte ou de magie, et toutes sortes de “curiosités”. Son existence se partage désormais entre deux activités. L’une visible, qui le fait connaître et reconnaître à travers le pays entier : année après année, sa collection s’enrichit, devient immense. Pour pouvoir la montrer, il fonde bientôt un musée, qui va se transformer en la plus grande institution indienne privée de ce genre. L’autre activité est clandestine : il peint donc, depuis l’âge tendre, c’est sa passion cachée. Il œuvre d’abord dans le style “tantra-folk ”. Un mélange de peinture populaire et de peinture tantrique – et puis, au début des années 60, il trouve sa propre façon. (…)

Il faudra attendre fin 1988 pour que, par chance, je le “redécouvre” et obtienne de lui qu’il veuille bien céder quelques peintures pour l’exposition Magiciens de la Terre, qui allait ouvrir ses portes quelques mois plus tard au Centre Georges Pompidou. Vyakul avait alors 59 ans et c’était la première fois de sa vie qu’il montrait une (mince) partie de son œuvre à visage découvert. Jusqu’à cet automne 1993, bien entendu, où la galerie du jour agnès b. l’a mis à l’honneur. »

Extrait du texte de Franck-André Jamme, 1993