02
© Robert Estermann - Walking boy 2, 2006. Marqueur sur papier
robert estermann
Né en 1970 en Suisse
Vit et travaille à Zurich, Suisse

www.estermann.com

« Robert Estermann trouve une façon de défaire, par le dessin, grâce au dessin, les définitions. C'est contraire à la définition même du dessin qui est prise à rebours. (…) Le galop de Robert Estermann, en effet, résiste à la définition, au style, à l'emprise de tous ces mots qui font avancer une société d'enfants vieillis ou régressifs. » (Elisabeth Lebovici)

« Imaginez un endroit où chaque acte, chaque geste, aurait l'impact d'une question sans fin, ou l'impact d'une sorte de révolution, car il n'y aurait aucune méta-narration à l'intérieur ou autour de cette action. La dynamique d'un tel endroit est, physiquement, une histoire d'équations, une poétique, non pas des métaphores et des symboles, mais de ce qu'il y a d'incommensurable et d'obscène dans le vide de la vie. » (Robert Estermann, 2000)